8 métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme !

 

Il est tout à fait possible de devenir fonctionnaire sans avoir de diplôme en poche. Mais la sélection se fait souvent sur concours. En revanche, pour certains métiers, le concours n’est pas un passage obligatoire, on parle de recrutement direct. Voici 8 métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme !

1. Adjoint administratif de l’Éducation nationale

Adjoint administratif de l’Éducation nationale est l’un des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme. Un concours est requis uniquement pour les adjoints administratifs de 1ère classe.

Pour la 2ème classe, l’Éducation nationale organise des recrutements directs sans concours. Il n’existe donc aucune condition d’âge, de diplôme et vous ne devez pas justifier d’une expérience professionnelle pour être admis.

Un adjoint administratif de l’Éducation nationale a pour missions :

  • le classement,
  • la comptabilité,
  • la gestion de planning,
  • le standard téléphoniques,
  • la préparation de dossiers,
  • les appels d’offre, etc.

Le salaire d’un adjoint administratif de l’Éducation nationale est entre 1 486€ et 2 139€/mois. Il peut ensuite suivre des formations pour évoluer dans sa profession.

Adjointe de l'éducation nationale (Istock)

Adjointe de l’éducation nationale, un des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme (Istock)

2. Adjoint territorial d’animation

Sous la responsabilité d’un animateur, l’adjoint territorial d’animation intervient dans :

  • le secteur périscolaire
  • l’animation des quartiers,
  • la médiation sociale,
  • le développement rural,
  • la politique du développement social urbain,
  • l’organisation d’activités de loisirs.

Le recrutement se fait sans concours pour les adjoints territoriaux d’animation de 1er grade. Vous devez donc envoyer un CV et une lettre de motivation afin que votre candidature soit examinée.

Un adjoint territorial d’animation touche entre 1 523€ en début de carrière et 2 184€/mois en fin de carrière.

3. Adjoint du patrimoine

Les adjoints territoriaux du patrimoine exercent leur fonction dans des bibliothèques, des parcs, des musées, etc. Le recrutement est sans concours au grade le moins élevé mais impose un concours pour les grades supérieurs.

L’adjoint du patrimoine s’occupe de la sécurité et de la protection de personnes, de biens, d’immeubles et de locaux. Il peut être :

  • Magasinier de bibliothèque
  • Magasinier d’archives
  • Surveillant de musée et de monuments historiques
  • Gardien de parcs et de jardins publics
  • Surveillant des établissements d’enseignement culturel

Son salaire s’élève à 1 520 € en début de carrière, et à 2 184 € en fin de carrière. Il peut également toucher des primes et des indemnités.

Adjoint du patrimoine (Istock)

Adjoint du patrimoine, un des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme (Istock)

4. Agent social

L’agent social de 2ème classe fait partie des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme. En revanche, l’agent social de 1ère classe doit passer un concours.

Les agents sociaux agissent auprès des familles, des personnes âgées ou des personnes handicapées. Ils assurent les tâches courantes d’entretien et les accompagnent au quotidien pour qu’elles puissent rester à domicile.

Un agent social de 2ème classe touche entre 1 350 € en début de carrière et 1 630 € en fin de carrière.

5. Agent d’entretien d’espaces

L’agent d’entretien d’espaces fait partie des adjoints techniques de 2ème classe. Il s’occupe de tout ce qui a trait à l’entretien et à l’aménagement des espaces verts (parcs, jardins, etc.) :

  • Préparation des sols,
  • Plantations de végétaux,
  • Abattages des arbres,
  • Maçonnerie légère,
  • Sécurité en lien avec le matériel, les outils, etc. ainsi que l’hygiène et la santé.

Le salaire d’un agent d’entretien d’espaces en France est de 1 570 € brut par mois.

6. Éboueur

Éboueur est l’un des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme. Il faut se former directement “sur le tas”. Toutefois, avec un CAP en poche (CAP propreté de l’environnement urbain – collecte et recyclage ou CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux), votre candidature sera plus appréciée.

Son rôle est de collecter les ordures ménagères et de les jeter en benne grâce à un camion spécialisé. C’est lui qui se tient debout sur un marchepied à l’arrière du véhicule et qui ramasse les poubelles. Une fois la collecte finie, il met en marche un système de broyage des ordures.

L’éboueur touche le S.M.I.C, mais aussi des primes ou indemnités liées à ses conditions de travail (horaire décalées, tôt le matin à partir de 5 h ou tard la nuit, jusqu’à 4 h du matin).

Eboueur au dos d'un camion dans une banlieue (Istock)

Eboueur, un des métiers de la fonction publique accessibles sans concours ni diplôme (Istock)

7. Égoutier

L’égoutier est aussi appelé agent d’assainissement, agent de curage, agent de l’environnement ou encore agent de salubrité :

  • Il entretient et nettoie les canalisations d’assainissement sous les voies publiques et dans les stations de relèvement et de pompage.
  • Il s’occupe d’identifier les éventuelles anomalies en cas d’obstructions ou de débordements.
  • Muni d’une raclette ou d’un godet, il débouche les canalisations et effectue les réparations nécessaires.
  • Il assure la surveillance, le curage et le nettoyage des évacuations des eaux usées.

Il arrive que le recrutement se fasse par concours mais ce n’est pas un passage obligatoire, tout comme le CAP qu’il n’est pas nécessaire de posséder. C’est toutefois un plus lors de votre embauche.

L’égoutier gagne un salaire d’environ 1 660 € net par mois.

8. Fossoyeur

Le fossoyeur est la personne qui creuse les tombes où seront placés les cercueils des défunts. C’est lui qui s’occupe des exhumations et des inhumations, il accompagne notamment les familles (accueil, placement vers le cortège, etc.) lors de leur deuil.

Le fossoyeur doit suivre une formation de 15 à 20 heures par le biais des pompes funèbres ou de la mairie et perçoit un salaire d’environ 1 900 € net par mois.

 

Publicité




Commentaires
  1. Corine Lhomme
  2. Dounia
  3. Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *