Pourquoi privilégier un emploi dans des startups est une bonne idée ?

Avec approximativement 10 000 startups, la France est l’un des pays champions des jeunes pousses via notamment la French Tech. Innovantes par nature, les raisons d’y chercher un emploi sont nombreuses. Alors pourquoi privilégier un emploi dans une startup ?

1. L’emploi dans les startups, des postes en CDI

On estime que près de 92% des postes créés dans une startup sont en CDI. Bosser dans une startup, c’est un emploi à long terme assuré.

Contrat CDI (Istock)

Contrat CDI (Istock)

2. Une structure à taille humaine

Ces PME voire TPE ne comptent généralement guère plus d’une dizaine voire une vingtaine de salariés dans leurs premières années d’existence. Une structure à taille humaine qui signifie une hiérarchie plus horizontale, des relations humaines directes et simples, de la proximité.

3. L’esprit d’entreprendre

Disruptive par nature, les startups font la part belle à l’esprit d’entreprendre. Tout y est à faire ou presque si bien que chacun est totalement impliqué et immergé dans le projet d’entreprise. Et les bonnes idées venues de toute part sont les bienvenues !

4. Innovantes

Le cœur de métier des startups est l’innovation. Travailler dans une jeune pousse est passionnant en cela que le monde de demain s’y invente aujourd’hui. On y travaille pour et avec les nouvelles technologies, le digital, le web, le numérique, les nouvelles énergies…

Innovation (Flickr)

Innovation (Flickr)

5. Une évolution personnelle sans limite

Si dans les grands groupes les promotions peuvent souvent se faire longuement attendre, dans les startups l’évolution professionnelle est bien plus rapide. Un jeune diplômé stagiaire peut vite se retrouver en poste de chef de projet puis évoluer au fil du temps en tant que manager par exemple.

6. Une aventure à part entière

L’emploi dans une startup n’est pas un long fleuve tranquille voire pépère, loin de là. Tout démarre d’une idée en service ou en produit innovant, et tout doit se construire pas à pas. Trouver des clients, des investisseurs potentiels, améliorer son offre, faire sa comm’… les startups ont l’aventure dans leur ADN, le goût du risque.

Esprit aventurier (Istock)

Esprit aventurier (Istock)

Publicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *