Les meilleurs conseils pour prendre la parole en public

 

Malgré les efforts des enseignants et des cursus qui valorisent de plus en plus la prise de parole, l’oral reste une épreuve pour beaucoup de jeunes diplômés. En effet, on a beau avoir plusieurs années d’expériences, il est tout à fait courant que des salariés accomplis soient mal à l’aise lors des prises de paroles en public. C’est pourquoi pour gagner en charisme et assurer pendant vos présentations, voici 3 conseils !

Plutôt que lister des compétences à acquérir afin de se faire entendre, prenons plutôt la chose sous cet angle : comment être écouté ? Prendre la parole comme un pro, ça n’est pas être celui qui crie plus fort, mais celui qui s’exprime le plus juste, celui qui n’a pas besoin d’élever la voix pour être entendu. Et en effet, mieux s’exprimer, c’est avant tout mieux communiquer.

1. Avoir une parole impeccable… en général !

Dans ce célèbre Ted talk, l’expert en communication Julian Treasure donne de précieux outils en ce sens, et commence ainsi par lister les 7 péchés capitaux de la parole. Vous reconnaîtrez en effet  la plupart… :

  • les commérages ;
  • les jugements ;
  • la négativité ;
  • les plaintes ;
  • les excuses ;
  • l’exagération ;
  • le dogmatisme.

En supprimant ces mauvaises habitudes de votre communication en général, vous gagnerez en crédibilité en général et donc en assurance lors de vos prises de paroles en public.

Genevieve donne ses conseils pour réussir sa prise de parole en public (Istock)

Astuces pour prendre la parole en public (Istock)

2. Connaître sa voix

C’est un prérequis indispensable que les orateurs travaillaient quotidiennement dans l’Antiquité : l’outil de la parole, la voix ! Explorez les possibilités de vos cordes vocales et de votre appareil phonatoire, et découvrez comment jouer avec :

  1. Votre registre : en descendant la voix dans la poitrine, vous lui donnez plus de « corps », plus de poids
  2. Votre timbre : cherchez à produire une sensation agréable quand vous parlez, douce, chaude et riche. C’est plaisant à écouter !
  3. La prosodie : on nous rabâche souvent cela en cours de langues, c’est la façon dont les phrases « chantent ». Elle apporte beaucoup de sens dans une conversation.
  4. La cadence : en accélérant le débit de parole, vous montrez votre enthousiasme, ou soulignez un point important en le ralentissant.
  5. Le ton : quand vous ne comprenez pas une langue, le ton prend le relais et vous fait passer le message. Ne le négligez pas.
  6. Le volume : en jouant avec le volume, vous encouragez l’auditoire à être attentif. D’une voix forte et franche, quand vous passez au murmure, on est tenté de tendre l’oreille pour saisir ce qu’il se passe !

À noter : n’oubliez pas l’importance du silence ! Il met en valeur le discours.

Groupe recevant une leçon pour prendre la parole en public (Istock)

Les meilleurs conseils pour s’exprimer comme un pro (Istock)

3. Parler avec le cœur

Pas nécessaire pensez-vous ? Effectivement, si on joue avec les critères précédents et que l’on maîtrise parfaitement sa voix, vous pourriez vous passer de ce dernier conseil, faire très bonne impression, mais ne pas marquer les esprits. En revanche, il est impossible d’oublier quelqu’un qui parle avec passion. Et ça fait toute la différence. Pour un discours efficace, Julian Treasure préconise 4 choses :

  • L’honnêteté : ne prenez pas des chemins tortueux, soyez clair et sincère.
  • L’authenticité : restez vous-même, ne prétendez pas être autrement !
  • L’intégrité : dites ce que vous faites, et faites ce que vous dites.
  • La bienveillance : vous ne souhaitez pas être jugé par votre auditoire ? Eh bien, ne le jugez pas vous-même ! En adoptant une posture bienveillante, vous suscitez la bienveillance en retour.
Jeune homme en train de donner une conférence (Istock)

Prendre la parole en public, un art qui se cultive ? (Istock)

 

EnregistrerPublicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *