Les flops à éviter en entretien d’embauche

 

Vous avez enfin décroché l’entretien dans l’entreprise souhaitée et l’étape qui vous attend vous donne des sueurs froides ? Pas de panique, malgré leur réputation de bêtes féroces, les recruteurs sont des gens comme les autres. Voici la plupart des flops à éviter en entretien d’embauche !

1. L’excès de décontraction

Sauf si vous postulez chez Google et êtes un as du développement, l’excès de décontraction est certainement le top du flop à éviter en entretien d’embauche. Vestimentaire ou comportemental, ce raté ne pardonne pas : doigt dans le nez, chewing-gum, tongs, avachissement sur sa chaise… Ne faites pas comme à la maison !

Homme qui louche avec un doigt dans le nez (Istock)

Homme un peu trop décontracté (Istock)

2. Un fort débit de paroles

Peur de ne pas être compris, envie de donner beaucoup d’informations, besoin de reconnaissance ou juste le stress, votre débit de parole est facilement perturbé. Vous vous emballez et parlez vite, trop vite pour qu’on puisse vous comprendre ou suivre le fil de vos pensées. C’est fastidieux et ne renvoie pas une image très positive. Respirez et reprenez une idée après l’autre !

Femme avec un haut parleur (Istock)

Restez calme et ne criez pas ! (Istock)

3. Ne pas savoir de quoi vous parlez

Vous avez postulé à de nombreuses offres et vous vous présentez à l’entretien sans avoir vérifié qui vous recevra, ni pris le temps de connaître mieux l’entreprise. Grave erreur ! Même si la plupart des recruteurs commencent par vous parler de la société, soyez toujours bien familier de l’annonce à laquelle vous avez répondu.

Homme avec un post-it en interrogation sur la tête (Istock)

Renseignez-vous bien le Jour-J (Istock)

4. Une tenue inappropriée

En plus de l’excès de décontraction qui vous guette, le choix de la tenue peut être délicat. Il faut montrer qu’on est sérieux mais pas rigide, à l’aise mais impliqué… Optez pour la simplicité. Attention, se mettre sur son 31 n’est pas toujours approprié : en fonction de l’entreprise dans laquelle vous passez l’entretien, le tailleur peut se révéler aussi décalé qu’une combinaison de ski aux Canaries.

Homme en tenue sportive ridicule (Istock)

Tenue évidemment inappropriée pour un entretien (Istock)

5. Too much information

Le recruteur est avenant et l’atmosphère se détend ? C’est bon signe. Soyez vigilant toutefois, car il n’est pas votre meilleur pote et il serait vraiment maladroit de lui confier l’anecdote de trop qui vous mettrait tous les deux mal à l’aise. Retenez aussi que les flops ne sont pas réservés au candidat… Si vous êtes recruteur, lisez le CV et la LM de vos candidats, posez des questions appropriées et tenez-vous bien. Vous représentez l’entreprise !

Flop lors d'un entretien d'embauche (Istock)

Trop d’information peut se retourner contre vous (Istock)

 

Publicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *