Les différentes coutumes de travail à travers le monde

La pause café en France - IStock

La pause café en France – IStock

Une étude publiée par le distributeur de fournitures, Viking, présente les différentes habitudes de travail dans les autres pays. Les Français ont beau critiquer leurs conditions de travail ou leur employeur, les bureaux ne sont pas forcément plus verts ailleurs ! Ponctualité, marque de respect, insultes, déification du patron… Il suffit de passer la frontière pour remarquer de grandes différences avec notre modèle hexagonal. Découvrez ainsi les coutumes de travail à travers le monde.

 

1. Les plus travailleurs

En Chine, il existe une réelle culture du travail basée sur l’humilité. Le chef est très respecté et presque considéré comme un dieu. Par exemple, vous ne devez jamais le contredire, même lorsqu’il a tort. Vous n’avez pas non intérêt à partir du travail avant lui. Cela serait considéré comme un terrible manque de respect. Si en France les salariés ont l’habitude de se battre pour leurs droits, en Chine, les objectifs de l’entreprise sont plus importants et le bien-être du salarié passe à la trappe. Le travail avant tout !

 

2. Les plus ponctuels

En Allemagne, on ne rigole pas avec la ponctualité. Un seul retard même de quelques minutes vous vaudra des regards de reproche de la part de vos collègues pendant de nombreuses semaines. Ça donne envie d’être à l’heure, non ? Les Allemands sont aussi très pointilleux sur les relations sociales dans l’entreprise. Vous devez chaque matin, saluer toutes les personnes de votre service en suivant un ordre précis. D’abord, le chef puis redescendre dans la hiérarchie.

 

3. Les plus expressifs

Les Espagnols ont le sang chaud, alors ne soyez pas choqué si vous entendez vos collègues utiliser de nombreux jurons ou se plaindre. Pour eux, cela est considéré comme un excellent moyen de se sociabiliser ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois qu’il y a une grève de train. Si vous ne voulez pas vous retrouver seul au bureau en été, il est conseillé de prendre vos vacances en août. En effet, en Espagne le mois d’août est celui des ferias et fêtes de village, un rituel annuel pour les Espagnols.

 

4. Les plus protocolaires

La bienséance anglaise se retrouve également dans le travail. Les Anglais sont très protocolaires et aiment respecter les lois établies. Les sujets britanniques ont la réputation d’être des individualistes, très compétitifs dans le travail. Ainsi il ne faut pas vous étonner si vos collègues continuent de travailler jusque chez eux. Mais ce n’est pas parce qu’ils sont accros au travail qu’il faut vous fier aux apparences. En effet, de nombreux anglais sont très différents en dehors du bureau, vous pourriez ainsi croiser votre patron habillé en punk à Camden.

 

5. Les plus ambitieux

Il suffit de regarder les nombreuses télés réalité sur l’emploi aux États-Unis pour savoir qu’ils aiment les personnes ambitieuses. Vous ne devez pas avoir peur de prendre des risques et ne pas hésiter à vous vanter de vos succès. Si les Anglais sont individualistes, les Américains aiment le travail en groupe. Sans collaboration, les projets ne fonctionneraient pas et tous les talents réunis apportent la réussite. Ainsi le dialogue est très important. Par contre, vous pouvez vous faire virer du jour au lendemain sans raison et avec une maigre compensation.

 

6. Les plus francs

En Russie, vous devez toujours être impeccable. Votre tenue fait votre réputation. Et votre réputation vous permet de créer des liens et d’agrandir votre réseau. Une des bases même de la culture du travail russe. Ne vous offusquez pas si vos collègues sont crus avec vous et n’hésitent pas à vous critiquer en face. En effet, les Russes sont francs et n’aiment pas l’hypocrisie.

 

7. Et dans le reste du monde ?

En Italie comme en Arabie Saoudite, parler de sa vie privée est très mal vu. Vous risquez de mettre mal à l’aise vos collègues. Si les Hollandais sont des fêtards, se prendre une cuite devant ses collègues est très mal vu. C’est pourquoi vous ne trouverez que peu de bouteilles d’alcool lors des fêtes d’entreprise. Au Québec, les salariés sont autonomes et gèrent leur temps de travail. En effet la confiance est le mot d’ordre dans leurs entreprises.

ça vous donne envie d’aller voir ailleurs ? Quelques astuces sont proposées pour rédiger son CV international.

EnregistrerPublicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *