Comment cumuler le chômage avec d’autres indemnités

 

Il est possible sous certaines conditions de cumuler les revenus professionnels avec des indemnités de chômage. Une possibilité donnée afin d’inciter les demandeurs d’emplois à reprendre une activité même si celle-ci est moins bien rémunérée que la précédente.

Dans quelles situations cumuler le salaire avec le chômage ?

Cumuler son salaire avec des indemnités de chômage est possible dans deux cas de figure :

  • lorsqu’un demandeur d’emploi retrouve une activité salariée ou non salariée (travailleur indépendant)
  • lorsqu’un allocataire en cours d’indemnisation exerce plusieurs emplois à la fois

Ainsi, les personnes bénéficiaires de l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) peuvent la cumuler partiellement avec leur salaire. Et ce peu importe le nombre d’heures qu’elles effectuent dans le cadre de leur activité professionnelle.

La reprise d’activité professionnelle peut par ailleurs être soit à temps partiel, à temps complet et en CDI comme en CDD.

Homme inquiet (Istock)

Homme inquiet (Istock)

L’indemnisation et le plafond

Pôle Emploi se charge de calculer le montant de l’indemnisation chômage que l’allocataire peut cumuler avec son salaire. Le calcul se basant sur le nombre de jours indemnisables (J).

J= [ARE mensuelle – (rémunération brute x 0,70)] ÷ allocation journalière

L’organisme verse par la suite l’allocation correspondant aux nombres de jours indemnisables.

Toutefois, l’indemnisation est plafonnée. Le cumul des allocations avec le montant de la rémunération professionnelle perçue par le bénéficiaire ne peut pas dépasser le salaire journalier de référence (SJR). Le plafond est égal à SJR x 30,42€.

Si le plafond est atteint, il sera retenu comme base afin de définir le nombre de jours indemnisables.

 

 

 

Publicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *