8 métiers dans la fonction publique accessibles avec un BEP/CAP/Brevet

 

De nombreux métiers de la fonction publique sont accessibles avec un BEP, un CAP ou un Brevet. Voici une présentation de 8 métiers dans la fonction publique accessibles avec un BEP/CAP/Brevet. Découvrez les missions de chacun d’entre eux, les qualités requises ainsi que leur salaire en début et en fin de carrière.

1. Adjoint Administratif

Pour devenir adjoint administratif, vous devez passer le concours d’Adjoint Administratif Territorial. Avec ce concours en poche, vous pouvez également exercer les postes d’assistant administratif, assistant de direction, assistant ressources humaines, chargé d’accueil, secrétaire de Mairie, assistant de bibliothèque…

Il est préférable d’avoir des compétences en comptabilité, en informatique et en bureautique. L’adjoint administratif a pour missions :

  • l’accueil,
  • le classement,
  • la comptabilité,
  • la gestion de planning,
  • le standard téléphonique,
  • la saisie informatique,
  • la préparation de dossiers,
  • la recherche documentaire,
  • la préparation de dossiers,
  • la gestion d’appels d’offre, etc.

Il exerce sa fonction dans tous les services publics (préfectures, ministères, agences publiques, établissements de formations, ambassades, communes, syndicats intercommunaux, départements, régions, police nationale, rectorats, etc.). Un adjoint administratif gagne environ 1 300 € en début de carrière et 1 900 € en fin de carrière. Il est aussi fréquent qu’il touche des primes en supplément.

2. Adjoint d’Animation

Engagé par les collectivités territoriales (mairies, conseils départementaux, conseils régionaux…), un adjoint d’animation peut exercer la profession de responsable de centres de loisirs, d’animateur de loisirs, d’animateur éducatif-accompagnement périscolaire, de responsable de structures d’accueil d’enfants et de jeunes ou d’animateur socio-éducatif. Ces métiers font également partie des métiers dans la fonction publique accessibles avec un BEP/CAP/Brevet.

Au sein du service enfance, jeunesse ou éducation, il organise les activités de loisirs dans les maisons de quartiers, il intervient et participe aux actions de prévention des conflits ou sert d’intermédiaire entre les personnes et les institutions. C’est un métier qui demande de la créativité, des capacités pour la communication et les relations humaines ainsi que des capacités d’adaptation car il intervient avec des publics très différents.

Pour devenir adjoint d’animation, il faut :

  • Être français ou être ressortissant d’un état membre de la CEE.
  • Jouir de ses droits civiques.
  • Posséder un casier judiciaire qui ne comporte aucune contre indications avec l’exercice de ses fonctions.
  • Se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Le salaire brut mensuel en début de carrière est de 1 472 € environ et de 1 745 € en fin de carrière.

3. Aide Soignant Civil du Service de Santé des Armées

C’est le ministère de la Défense qui engage les aide Soignant Civil du Service de Santé des Armées. Ce dernier a pour missions :

  • La réalisation de soins d’entretien
  • La prise en charge d’une personne ou d’un groupe de personnes
  • Le suivi de l’hygiène et du confort des patients
  • La participation au bien-être des malades
  • L’accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne

Il faut passer un concours avec entretien oral pour être admis. Durant cet entretien, le jury examine vos connaissances et vos aptitudes à exercer la fonctions. L’aide Soignant Civil du Service de Santé des Armées touche environ 1 400 € net en début de carrière et 1 700 € net en fin de carrière.

4. Auxiliaire de Puériculture

L’auxiliaire de Puériculture travaille pour des établissement territoriaux (mairies, conseils généraux, conseils régionaux). Il est possible d’exercer différents métiers dans la fonction publique accessibles avec un BEP/CAP/Brevet en passant le concours d’auxiliaire de puériculture, comme assistant d’accueil petite enfance, agent de crèche, aide éducateur, assistante maternelle non permanente. L’auxiliaire de puériculture participe :

  • à l’élaboration et au suivi du projet de vie de l’établissement,
  • à la prise en charge de l’enfant,
  • à la distribution des soins quotidiens,
  • aux activités d’éveil pour le développement de l’enfant.

Il ou elle peut également travailler dans la fonction publique hospitalière, dans les établissements de soins pédiatriques. Pour exercer ce métier il faut principalement de la patience et être attentif et soucieux du bien-être des autres. Le salaire brut mensuel d’un ou une auxiliaire de puériculture est d’environ 1 495 € en début de carrière et 2 139 € brut en fin de carrière.

5. Conducteur Ambulancier

A la fois auxiliaire sanitaire et transporteur spécialisé, le conducteur ambulancier s’occupe :

  • Du transport et des soins des malades
  • De la conduite d’ambulances
  • De l’activité des structures mobiles d’urgence et de réanimation

Il doit être en mesure d’utiliser des appareils d’assistance médicale et de transmettre les informations nécessaires concernant le patient aux médecins en arrivant à l’hôpital. Un conducteur ambulancier gagne le S.M.I.C mais au fur et à mesure de sa carrière, il peut gagner jusqu’à 2 000 €/mois. Si vous travaillez à votre compte, vous toucherez plus mais il faut être en mesure de financer son véhicule (entre 30 000 et 80 000 €).

6. Engagé Volontaire de l’Armée de Terre (EVAT)

Un Engagé Volontaire de l’Armée de Terre (EVAT) est sous les ordres du ministère de la Défense. Il peut exercer des activités très variées telles que :

  • Maître chien,
  • opérateur radar,
  • pilote d’engins blindés /cuisinier,
  • grenadier,
  • voltigeur,
  • pilote de char,
  • technicien radio,
  • coiffeur,
  • boulanger,
  • musicien,
  • serveur…

Les EVAT servent la Nation, pas l’État, ce ne sont donc pas des fonctionnaires. Pour être engagé, il faut qu’ils soient :

  • de nationalité française.
  • âgés entre 18 et 26 ans à la date du dépôt de la première demande.
  • aptes médicalement.

Il faut également avoir satisfait aux obligations de l’appel de préparation à la défense (APD). C’est un métier qui demande une excellente condition physique, qui requiert le sens des responsabilités et qui impose l’acceptation de la discipline. Un Engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT) touche 1 319,87 €/mois et un hébergement gratuit lui est proposé.

7. Sapeur-pompier Professionnel

Le sapeur-pompier est engagé par les SDIS (Service départemental d’incendie et de secours). Il a pour missions :

  • La prévention, la protection et la lutte contre l’incendie
  • La protection des personnes et des biens
  • La protection de l’environnement
  • Le secours d’urgence aux personnes victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes
  • L’évacuation des personnes

Pour être sapeur-pompier, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques, et il faut être capable d’intervenir 24h ou 48h d’affilée. Il est également nécessaire qu’ils aient une excellente condition physique. C’est un mode de vie de type militaire, les sapeurs-pompier vivent en caserne et doivent respecter la hiérarchie imposée. Ils gagnent, selon leur grade, entre 1 522 € et 3 800 € brut par mois. Ils touchent également des indemnités grâce aux heures supplémentaires ou aux primes de qualification par exemple.

8. Surveillant de l’Administration Pénitentiaire

Le surveillant de l’administration pénitentiaire est employé par le ministère de la Justice pour garder enfermé, maintenir l’ordre, mais aussi participer à la sortie et à la réinsertion des détenus. Ses missions sont de :

  • maintenir la sécurité
  • participer à l’exécution des décisions et sentences pénales
  • participer au maintien de la sécurité publique et à l’action de réinsertion
  • veiller à la prévention de la récidive

Un surveillant pénitentiaire doit être stable, faire preuve d’autorité et de discipline. Il doit aussi avoir de bonnes conditions physiques. Attention, il faut être âgé entre 19 et 42 ans pour exercer cette profession. Un élève surveillant touche 1 449 € net par mois alors qu’un surveillant gagne 1 486 € en début de carrière et 2 477 € en fin de carrière, en tant que major pénitentiaire. Il est aussi possible de toucher des primes pour heures supplémentaires, travail de nuit, etc.).

Vous connaissez maintenant la liste non exhaustive des métiers dans la fonction publique accessibles avec un BEP/CAP/Brevet. Il ne reste plus qu’à vous  lancer !

 

 

Publicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *