11 métiers dans la fonction publique accessibles avec le BAC

 

Il existe de nombreux métiers dans la fonction publique accessibles avec le BAC. Quel concours doit-on passer ? En quoi consiste la fonction ? Voici une présentation de 11 métiers dans la fonction publique accessibles avec le BAC.

1. Contrôleur des impôts

Le contrôleur des impôts vérifie que les déclarations sont en règle et évite les fraudes. Il est engagé par le ministère des Finances.

C’est un métier administratif qui s’occupe principalement du suivi des dossiers. Il a pour missions :

  • l’accueil
  • la gestion fiscale
  • le recouvrement
  • le contrôle sur pièces
  • l’exécution du budget de l’État ou des collectivités locales
  • les prestations d’expertise
  • le conseil financier

Un contrôleur des impôts doit être rigoureux, organisé, dynamique, vigilant et aimer la fiscalité. Il doit aussi savoir gérer le regard des autres sur son métier.

Pour être contrôleur des impôts, il faut réussir le concours de contrôleur des impôts et suivre une formation rémunérée de 12 mois (8 mois d’enseignement théorique en école puis 4 mois de stage à la Direction Générale des Impôts).

Son salaire commence généralement à 2100 € par mois puis peut atteindre jusqu’à 3800 € par mois en fin de carrière. Il peut évoluer en passant des concours internes et notamment devenir Inspecteur des Impôts.

2. Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière

L’inspecteur du permis de conduire est engagé par le ministère de l’Intérieur. Il a pour rôle d’évaluer les candidats qui passent leur permis de conduire. C’est lui qui décide s’ils sont aptes à conduire ou non. Il a aussi d’autres missions :

  • Il contrôle le bon fonctionnement des auto-écoles.
  • Il fait le suivi pédagogique et administratif.
  • Il contrôle également le bon fonctionnement des autos-école.
  • Il est parfois amené à participer à des actions de prévention routière.

Pour devenir Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière, il faut passer un concours. Pour cela, vous devez à la fois être titulaire du bac (ou de tout autre diplôme homologué niveau IV), être Français (ou membre de la Communauté européenne) et être titulaire du permis de conduire depuis au moins 3 ans. Vous ne pourrez pas être accepté en cas de suspension de permis, même si celle-ci date de plusieurs années.

Le concours se base sur deux épreuves : une note de synthèse et un QCM porté sur le droit administratif et le droit pénal en relation avec la sécurité routière et Code de la route.

Après ces épreuves, si vous êtes accepté, vous serez convoqué aux épreuves d’admission (questions orales sur le Code de la route, entretien avec un jury et examen de conduite).

Au début de sa carrière, l’inspecteur gagne un salaire équivalent au SMIC. Mais son salaire peut évoluer jusqu’à environ 2400 € brut en fin de carrière. Le poste le plus élevé est Délégué au permis de conduire et à la sécurité routière, qui s’occupe d’encadrer et de former les jeunes inspecteurs.

3. Secrétaire de chancellerie

Le secrétaire de chancellerie fait partie des métiers dans la fonction publique accessibles avec le BAC. Il est engagé par le ministère des Affaires étrangères. Il s’occupe de la gestion de dossiers juridiques, budgétaire et administrative. Il gère également l’encadrement.

Il travaille le plus souvent au sein des consulats français à l’étranger. Son rôle est administratif, c’est lui qui délivre les visas.

Le secrétaire de chancellerie doit parler plusieurs langues étrangères, s’adapter rapidement à de nouvelles situations et ne pas avoir peur d’être muté. Il doit aussi être polyvalent et rigoureux.

Les places sont très demandées, il est donc recommandé de suivre une préparation dans un IPAG ou un CPAG après une formation en sciences politiques, droit ou économie. Les admis devront alors suivre un stage de formation au ministère des Affaires étrangères puis ils seront formés au fonctionnement des postes à l’étranger.

Un secrétaire de chancellerie gagne entre 1480 € et 1999 € en fonction de son ancienneté.

4. Assistant Socio-éducatif

Engagé par les collectivités territoriales (mairies, conseils généraux, conseils régionaux), l’assistant socio-éducatif peut exercer plusieurs métiers :

  • Travailleur social
  • Assistant social
  • Éducateur spécialisé
  • Conseiller en économie sociale et familiale
  • Référent insertion professionnelle
  • Chargé de projet emploi
  • Conseiller emploi insertion
  • Animateur de relais assistantes maternelles

Il a pour mission le soutien des personnes, des familles ou des groupes en difficulté. Il facilite la réinsertion sociale de ces personnes et tente d’identifier les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social.

L’Assistant Socio-éducatif touche un salaire variant entre 1 625 € en début de carrière et 2 730 € en fin de carrière.

5. Infirmier de l’Éducation Nationale

L’infirmier de l’Éducation Nationale est engagé par les collectivités territoriales (mairies, conseils généraux, conseils régionaux).

Qu’il soit infirmier de santé publique, infirmier en soins généraux, infirmier spécialisé en prévention ou superviseur des aides-soignants, l’infirmier de l’Éducation Nationale a pour missions :

  • de conseiller et d’informer au sujet de la prévention, de l’éducation à la santé, de l’hygiène et de la sécurité auprès des directeurs d’école et des chefs d’établissement ;
  • d’écouter les élèves ;
  • de leur apporter les soins nécessaires ;
  • d’assurer un accompagnement et un suivi personnalisé des élèves tout au long de leur scolarité.

L’infirmier de l’Éducation Nationale touche un salaire brut entre 1 583 € et 2 690 €.

6. Contrôleur des Douanes

Le contrôleur des Douanes est engagé par les Douanes elles-mêmes et appartient à l’administration fiscale. Il doit contrôler, vérifier et enquêter, il représente l’État dans les aéroports, aux frontières ou encore dans les ports.

Il a également pour missions :

  • L’entretien du matériel
  • La réparation des moyens maritimes
  • L’entretien des moyens maritimes
  • Le contrôle des équipements mécaniques et électriques des navires
  • La mise à jour des plans et documents de bord
  • L’élaboration des programmes de maintenance
  • Le contrôle des navires
  • Les travaux de maintenance ou de réparation

Le salaire moyen du contrôleur des Douanes varie entre 2 000 et 2 500 € par mois.

7. Technicien de l’Administration Pénitentiaire

Le technicien de l’Administration Pénitentiaire est employé par l’administration pénitentiaire. Il assure le fonctionnement et la sécurité technique des établissements, et intervient pour l’insertion professionnelle des détenus en proposant des formations.

Ses missions sont :

  • d’encadrer les détenus ;
  • d’entretenir les bâtiments et les établissements ;
  • d’entretenir le matériel ;
  • d’organiser des ateliers pour aider les détenus à obtenir une formation ou un travail.

La salaire mensuel brut du technicien de l’Administration Pénitentiaire est en moyenne de 1 426 €.

Intérieur d'une prison (Istock)

Intérieur d’une prison (Istock)

8. Chef de Service de la Police Municipale

Sous l’autorité des collectivités territoriales (mairies, conseils généraux, conseils régionaux), le chef de Service de la Police Municipale s’occupe :

  • de la coordination des interventions sur le terrain
  • de la gestion budgétaire et du matériel
  • de l’assistance et du conseil technique auprès des élus
  • de l’organisation des équipes
  • de la gestion des ressources humaines du service
  • de la prévention

Pour devenir chef de Service de la Police Municipale, il faut passer un concours :

 

  • Soit un concours externe : ouvert aux candidats titulaires du bac, d’un diplôme homologué au niveau IV ou d’une qualification équivalente.
  • Soit un concours interne : pour les fonctionnaires et agents publics.
  • Soit un “troisième concours” : pour les salariés du secteur privé.

 

Avant de passer le concours, tous les candidats doivent passer un test pour évaluer leur profil psychologique.

Le salaire du chef de Service de la Police Municipale commence à 1 626 € en début de carrière et jusqu’à 2 727 € en fin de carrière.

Police Nationale (Istock)

Police Nationale (Istock)

9. Gardien de la Paix

Le gardien de la paix assure la protection et le maintien de l’ordre public. Il veille à ce que tout le monde respecte les lois. C’est lui qui intervient en cas d’appel d’urgence, d’excès de vitesse, de vol, ou de troubles sur la voie publique.

Un bon gardien de la paix se doit d’avoir une bonne condition physique, un bon sens du contact, du courage, de l’honnêteté et de l’intégrité. Il doit aussi être capable de s’adapter à différentes situations.

Les candidats souhaitant passer le concours de Gardien de la Paix doivent :

  • être de nationalité française ;
  • être âgé entre 17 et 35 ans, sauf dérogations ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • être titulaire du bac ou d’un diplôme équivalent (ou justifier d’au moins 3 ans d’activité dans la même catégorie socioprofessionnelle) ;
  • être recensé et avoir accompli la journée défense et citoyenneté (ou être en règle avec la législation sur le service national) ;
  • passer un examen médical auprès d’un médecin de la police nationale.

Son salaire varie entre 1 354 € (lorsqu’il est élève gardien de la paix) et 3 341 € (en tant que responsable d’unité locale de police).

10. Puéricultrice/Puériculteur

La Puéricultrice est engagée par la Mairie de Paris. Elle s’occupe des soins portés à la petite enfance. Elle a également un rôle éducatif et préventif.

A noter : La Puéricultrice / Le Puériculteur, n’est pas une auxiliaire de puériculture ou une assistante maternelle !

Elle peut exercer dans différents milieux :

  1. Dans les maternités, elle a pour mission de veiller sur les nouveau-nés et de faire leur toilette. Elle a aussi un rôle de conseillère en ce qui concerne les soins, l’allaitement, et le développement de l’enfant.
  2. Dans les services pédiatriques des hôpitaux ou en chirurgie infantile, sa mission est d’apporter des soins aux enfants malades et de gérer les relations avec les familles.
  3. Dans les PMI (centres de protection maternelle et infantile) ou en crèche, son rôle se tient à la prévention, la protection et l’éducation auprès des familles.

Une puéricultrice doit être observatrice, rigoureuse, attentive et avoir des notions de psychologie.

Son salaire s’élève à 1 540 € brut lorsqu’elle est en début de carrière dans la fonction publique et à 2 560 € en fin de carrière. Elle touche également plusieurs primes qui peuvent augmenter son salaire jusqu’à 300 € par mois.

11. Secrétaire Médicale et Sociale

Le ou la secrétaire Médicale et Sociale est sous l’autorité de la Mairie de Paris. Il/elle a pour missions tout ce qui a trait au bon fonctionnement du cabinet médical :

  • l’accueil physique et téléphonique du public ;
  • la saisie et mise en forme des documents ;
  • le traitement des courriers ;
  • la gestion des dossiers des patients ;
  • la mise à jour de la documentation ;
  • la gestion administrative ;
  • les renseignements.

Dans la fonction publique hospitalière, un secrétaire médico-social touche un salaire d’environ 1 450 € par mois alors que dans le secteur privé, il peut atteindre 1 550 € par mois, en début de carrière.

Secrétaire médicale (Istock)

Secrétaire médicale (Istock)

Vous savez maintenant comment faire pour exercer l’un de ces 11 métiers dans la fonction publique accessibles avec le BAC. A vous de jouer !

 

Publicité




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *